A LA UNEPOLITIQUE

BÉNIN : 31ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale : le Bénin réélu à la présidence de la CIPRES

Sous le haut parrainage du Président de la République Monsieur Patrice TALON, le Bénin a accueilli du 14 au 16 décembre 2021, la 31ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES). Le Ministre d’État Abdoulaye BIO TCHANÉ représentant le Chef de l’État a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux le jeudi 16 décembre à l’hôtel Novotel Orisha de Cotonou, en présence des Ministres en charge de la Prévoyance Sociale des pays membres de la CIPRES.

Cette session fait suite à la rencontre des experts de la prévoyance sociale des pays membres de la CIPRES qui s’est tenue du 14 au 15 décembre 2021 à Cotonou.

Les travaux sont ouverts par le Directeur de Cabinet du Ministère du Travail et de la Fonction Publique, Victorin HONVOH.

La 31ème session qui s’est déroulée le 16 décembre en présentiel au Bénin, a été l’occasion pour les Ministres en charge de la Prévoyance Sociale des pays membres de la CIPRES, de poursuivre les réflexions sur le devenir de la sécurité sociale dans leurs pays respectifs, ainsi que sur les stratégies et les politiques à mettre en œuvre pour assurer la protection de leurs populations contre les risques sociaux. Il est revenu au Ministre du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Ministre d’État, Abdoulaye Bio TCHANE, de procéder à l’ouverture des travaux au nom du Président de la République, Son Excellence Patrice TALON. Le Ministre d’Etat qui a présenté à l’occasion, les efforts du Bénin en matière de Protection sociale, se félicite des assises de Cotonou qui se tiennent à quelques jours d’une révolution sociale au Bénin. Il s’agit de l’assurance maladie qui sera rendue obligatoire pour tous, dès les premiers jours de l’année 2022. Cette révolution sera soutenue par la construction des hôpitaux de référence et d’un plan de recrutement du personnel.

LNB

Les réalités socio-économiques des États étant similaires, le Ministre d’État, Abdoulaye BIO TCHANÉ a invité chacun des Etats membres à scruter les résultats de la 31ème session pour relever les défis actuels et futurs en matière de protection sociale dans les pays de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES).

Suite à l’ouverture des travaux, le Conseil des Ministres de la CIPRES a examiné et adopté les quinze points inscrits à l’ordre du jour. Au terme des assises, le Bénin s’est vu confier pour un nouveau mandat d’un an, la présidence de la CIPRES.

Il revient ainsi au Ministre du Travail et de la Fonction Publique Adidjatou A. MATHYS de rempiler à la tête de la CIPRES. Dans son discours de clôture, elle a invité tous les Ministres de la CIPRES à faire le lobbying nécessaire auprès de leurs gouvernements respectifs pour faciliter la mise en œuvre effective des décisions et recommandations issues de cette session ordinaire du Conseil des Ministres de la CIPRES pour le plus grand bonheur de leurs populations. Le Bénin pour sa part, a-t-elle poursuivis, ne ménagera aucun effort pour la traduction effective des décisions prises à Cotonou en actions concrètes dans l’intérêt général de sa population.
En ce qui la concerne, elle promet continuer à jouer pleinement jusqu’à la prochaine session ordinaire, le rôle qui lui incombe à la tête de l’institution, conformément aux textes qui la régissent et à leurs attentes.

Il faut noter que c’est le Togo et le Burkina Faso qui accueillent respectivement les 32e et 33e sessions ordinaires de la CIPRES les années à venir.

PFC-MTFP/DIRCOM-PR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité