A LA UNEBéninPOLITIQUESOCIETE

Annonce de la réouverture de la frontière de Sèmè-Kraké : Toujours le statu quo

Fermée pendant plus d’un an, la frontière de Sèmè-Kraké l’est en effet toujours, malgré l’annonce d’il y a bientôt un mois du Nigéria. Cette annonce de réouverture des frontières terrestres avec ses voisins dont le Bénin, avait donné lieu à des scènes liesses des populations mais aussi de certaines autorités et cadres béninois. Mais depuis, comme une fausse alerte, rien n’a bougé du côté d’Abuja qui continue en violation des accords de la CEDEAO continue sa vie en autarcie.
A la frontière de Sèmè-Kraké (frontière Bénin-Nigéria), c’est en réalité une déception qui ajoute de la peine aux visages masqués . Les commerçants et surtout les routiers, cambistes et autres attendent le grand jour où ils se retrouveront avec leurs camions de marchandises de l’autre côté de la frontière (au Nigéria), signe de la reprise des affaires. Sur le terrain, seules les personnes vont et viennent au niveau de cette frontière. Pour y aller, il faut avoir ses pièces de voyage à jour.
Depuis, sur la question l’opposition notamment les démocrates qui avaient jubilé à l’annonce de la réouverture en multipliant les remerciements en vers Buhari, sont tous biens muets.

LNB

Mais accrochés à l’espoir que demain sera un jour nouveau, routiers, transitaires, commerçants, cambistes,… attendent la décision nigériane qui conjuguera au passé cet épisode des relations entre le Nigéria et ses voisins. Pour le moment c’est toujours le statut quo sur le terrain.

Charles Christel ADOMASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité